LOGO de l’Association Eglise Saint Maurice pour la rénovation
de l’église
Saint-Maurice
de
Neuville-les-Dames

Réfection des toitures et du clocher



Dernière mise à jour
le 20/10/2021

Plan du site
Menu en haut de page
Aide

Chaque photo peut être agrandie en cliquant dessus. Il est possible de naviguer entre les photos agrandies par suivant et précédent.
Un clic sur une photo agrandie l’affiche en plein écran. Un clic sur la photo en plein écran la zoome. L’action Page précédente renvoie à la navigation des photos par suivant et précédent.

Les différentes étapes de la réfection

Les matériaux La mise en place de barrières L’installation de l’échafaudage
Les matériaux La mise en place de barrières L’installation de l’échafaudage
Les travaux de zinguerie Les travaux de charpente et de couverture Les travaux de maçonnerie et de nettoyage
Les travaux de zinguerie Les travaux de charpente et de couverture Les travaux de maçonnerie et de nettoyage
Visite du chantier le 15 octobre 2021
Visite du chantier le 15 octobre 2021

Pendant les travaux

Les travaux de rénovation de la toiture qui ont été jugés nécessaires à la suite de son expertise (voir le reportage) ont commencé le mercredi 16 juin 2021. Ils devraient se terminer le 12 novembre 2021.

Pendant cette période, l’église sera inutilisable et les offices se dérouleront dans l’église de Condeissiat.

L’église Saint-Maurice ne sera pas ouverte à l’occasion de la nuit des églises (26 juin, 3 juillet) et des journées du patrimoine (18-19 septembre).

Quelques informations

Les causes de retard

Le chantier a été retardé par les difficultés d’approvisionnement des matériaux, principalement les bois de charpente, la présence de fauconneaux (voir le nid) et les intempéries.

Les défauts à corriger

L’expertise avait révélé de grosses déficiences d’étanchéité des évacuations pluviales, une attaque par les insectes xylophages et la vétusté des ardoises. Le paratonnerre n’est plus conforme. Il dispose d’une descente alors qu’aujourd’hui, il en faut deux.

Les charpentes des nefs avaient été autrefois traitées alors que celle du clocher ne l’avait jamais été.

Les ardoises éclatent si elles contiennent de la pyrite dont le fer s’oxyde. Les crochets de fixation étaient très corrodés.

L’échafaudage

Le coût de l’échafaudage et de son environnement représente 38 % du coût total des travaux. La surface développée de l’échafaudage représente 3500 m2 (hauteur x largeur). La surface du clocher fait 120 m2 et les toitures 600 m2 environ.

Couverture

Des noquets sont ajoutés sous les ardoises au niveau des arêtes. Les tuiles ont été déposées et nettoyées avant d’être remises en place.

Les matériaux

Chaque jour, des éléments d’échafaudage sont apportés sur le chantier.

Les ardoises proviennent d’Espagne. La dernière usine située à Angers produisant des ardoises a fermé il y a 10 ans. Elles mesurent 32 cm x 20 cm x 3 mm.

Les tôles de zinc utilisées ont une épaisseur de 80/100. C’est du zinc patiné.

Les bois proviennent de Chartreuse.

16_06_2021_22 Voir les photos

La mise en place de barrières le 16 juin 2021

16_06_2021_22 Voir les photos