LOGO de l’Association Eglise Saint Maurice pour la rénovation
de l'église
Saint-Maurice
de
Neuville-les-Dames

Saint Anthelme



Dernière mise à jour
le 01/12/2019

Plan du site
Aide
Saint Anthelme
Agrandissement
avec zoom en cliquant
sur la grande image
Vitrail précédent - Vitrail suivant - Retour aux vitraux

Baie numéro10
Fête26 juin (fête locale).
Saint AnthelmeVers l'an 1106, Anthelme naquit au château de Chignin en Savoie, non loin de Chambéry. Il se détourna progressivement de la vie mondaine. En 1132, à l'âge de 25 ans, il se mit à visiter les monastères voisins. En 1135, il fut admis à la prêtrise.

En 1137, il reçut l'habit à la chartreuse de Portes.

Une avalanche détruisit presqu’entièrement la Grande Chartreuse. Il fut appelé pour la reconstruire, puis fut établi procureur de la Grande Chartreuse en 1138.

À la fin de l’année 1139, il fut élu septième prieur de cette Chartreuse, et ajouta de nouvelles constructions aux anciennes, les environna d’un mur de clôture, fit établir des aqueducs pour amener des eaux de très loin. Il fonda de nouvelles chartreuses et devint général des chartreux.

Quelques moines turbulents, ennemis de la sévère discipline d’Anthelme, induirent en erreur le pape Eugène III, auquel saint Bernard, abbé de Clairvaux, écrivit pour rétablir la vérité. Saint Anthelme donna sa démission en 1152 et rentra humblement dans le rang. Son successeur sollicita souvent ses conseils.

En 1153, il fut appelé par le prieur de la chartreuse de Portes en vue de lui succéder. Une famine survint. Anthelme distribua le blé de l’Abbaye pour la nourriture des pauvres et les semences des laboureurs. Bien que les greniers fussent vides, il ordonna la poursuite des distributions. Miraculeusement, le blé abonda.

En 1155, il abandonna ses fonctions et retourna à la Grande Chartreuse.

En 1163, il fut consacré 46ème évêque de Belley par le pape Alexandre III. Il réforma le clergé, aida les faibles et secourut les pauvres et les malades comme il l’avait toujours fait.

Il fut choisi en 1169 pour mettre fin aux longs débats qui opposait Henri II d’Angleterre à Thomas de Cantorbéry.

L’année 1178 fut pour le Bugey une année de disette et de misère. Anthelme distribuait des vivres aux malheureux habitants. Il tomba malade et mourut.

Saint Anthelme obtint l’accomplissement de miracles par ses prières au cours de sa vie. Après sa mort, de nombreux miracles ont été constatés grâce à son intercession.
SoubassementSaint Anthelme est représenté distribuant du pain aux pauvres et aux malheureux comme il le fit tout au long de sa vie et particulièrement durant les périodes de famines dont celle de 1153.
FactureLucien Bégule en 1891.
CatégorieSaints du diocèse.
Dans la même catégoriesaint Pierre Chanel ; saint Vincent de Paul ; saint Trivier
En savoir plusà partir d'autres sources sur saint Anthelme, son époque et ses contemporains

Vitrail précédent - Vitrail suivant - Retour aux vitraux